logo

Timelapses

Comme tout le monde, j’ai pris pendant bien longtemps des photos pour garder un souvenir de ma petite vie, de mes enfants, des bons moments mais également des mauvais. Comme j’étais (et suis toujours) un grand fainéant, je n’ai évidemment pas sévi avec un appareil argentique, mais avec un simple compact. Jusqu’au jour où je suis tombé sur un timelapse (https://vimeo.com/8951807)… Vous savez, ces vidéos qui animent des photos prises à intervalle régulier.

Et, d’un coup d’un seul, j’ai eu envie de me mettre à la photo. Non pas pour changer mon mode d’utilisation, mais seulement pour réaliser mes propres timelapses. Mais, comme je suis quelqu’un qui fait toujours les choses à moitié, je me suis renseigné dans mon entourage, et un gentil photographe (http://www.gregcervall.com/) a pris le temps de faire rentrer deux trois trucs dans mon crâne à coups de tsuki, de bo et de bokken. Craignant pour ma vie (il cogne dur le bougre), j’ai donc investi dans un reflex avec, comme règle de base, de ne photographier qu’en mode manuel et en RAW. Et un peu plus tard, de prendre et publier au moins une photo par jour.

Aujourd’hui que je m’apprête à fêter le deuxième anniversaire de mon reflex, force est de constater que j’ai signé trop peu de timelapses. Et pourtant l’envie est toujours là, et le matériel n’attend qu’à partir en vadrouille. La réalité est tout simplement que pour signer des timelapses dignes de ce nom, il faut BEAUCOUP de temps, et ce même quand on maîtrise déjà son matériel et les étapes de post-production (ce qui n’est pas une mince affaire non plus) !

 

timelapses



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

venenatis dolor. libero Nullam libero consectetur luctus ipsum
%d blogueurs aiment cette page :