logo

Little Brother

Au cours de ma frénésie de lecture estivale, j’ai enfin lu mon premier Cory Doctorow, un spécialiste des technologies du web et du piratage qui adore en parler sous forme de roman ou d’article de presse. Pour me faciliter la tâche, j’ai naturellement choisi Little Brother comme point d’entrée, un roman jeunesse qui s’intéresse aux dérives sécuritaires orchestrées par le département américain de la sécurité intérieure suite à un attentat terroriste perpétré à San Francisco.

L’intrigue suit quatre adolescents férus de technologie (du genre à construire leur propre ordinateur ou à pirater les réseaux Wifi du voisinage), confrontés bien malgré eux aux premières bavures des agents fédéraux chargés de traquer les terroristes. Dégoûtés par les procédés employés par le gouvernement et par la soumission aveugle des adultes à cette autorité qui les prive progressivement de toutes leurs libertés individuelles, ils basculent progressivement dans l’activisme pour défendre ces droits essentiels avec les moyens du bord. Et comme vous pourrez le lire, ces gamins ne manquent pas d’idées pour combattre le système !

Pour vous la faire courte, j’ai littéralement dévoré Little Brother. Et si je l’ai avalé aussi vite, c’est parce que l’ouvrage allie habilement intrigue, développement des personnages, et parenthèses explicatives sur les technologies utilisées par les protagonistes. Cory Doctorow a même la brillante idée de joindre une bibliographie annotée pour les lecteurs qui voudraient approfondir le piratage ou la programmation au hasard.

En un mot comme en cent, Little Brother est un excellent point d’entrée dans l’oeuvre du monsieur !

 

P.S. : si vous lisez l’anglais, sachez que ce roman est téléchargeable gratuitement sur le site de l’auteur !

 

littlebrother



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

id consectetur facilisis sed massa Donec commodo
%d blogueurs aiment cette page :