logo

Epaté

Nos enfants nous épateront toujours… Oui, sauf que là, je n’ai toujours pas réussi à m’en remettre.

Car mon fils de 7 ans vient tout juste de finir le premier tome des aventures de Harry Potter, vous savez, le petit pavé de 311 pages au format poche, sans la moindre illustration.

 

harrypotter1

 Tout ça parce que sa maîtresse de CE1 a décidé de faire travailler la classe sur le célèbre sorcier.

 Visiblement passionné par le sujet, Martin s’est empressé de nous réclamer le livre.

 Reçu vendredi, il l’a attaqué sur-le-champ, d’abord en s’aidant de son doigt, et puis sans au bout de quelques pages.

Un week-end, c’est tout ce qu’il aura fallu à notre aîné pour plier ce roman.

Je n’en crois toujours pas mes yeux, moi qui croyais benoîtement qu’un bouquin de cette taille attendrait au bas mot le CE2.

Comme quoi rien n’arrête un enfant motivé, raison de plus pour toujours répondre à ce type de demande non sollicitée !

 

 

epate



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

libero. et, id venenatis, luctus mi, libero neque. Aenean adipiscing
%d blogueurs aiment cette page :