logo

Chi va piano…

chivapiano

 

C’est fou comme une première expérience mal vécue peut chambouler les choses…

Pris d’une passion soudaine pour la batterie à l’âge de sept ans, le conservatoire et ses entraînants cours de solfège ont rapidement eu raison de ma détermination. Depuis ce jour, mon plaisir pour la musique s’est reporté sur son écoute, tous genres confondus, avec une prédilection marquée pour les musiques de film et le post-rock.

Tout aurait bien évidemment pu en rester là si j’avais continué à croire qu’il fallait d’exceptionnelles prédispositions pour se lancer dans quoi que ce soit.

Du coup, après la photographie et le dessin, j’ai finalement décidé d’attaquer la musique !

Mais quelle musique ? Ou plutôt quel instrument ? Eh bien, il m’aura fallu près d’un an pour répondre à cette question somme toute triviale. Sachant que ça aurait pu prendre bien plus longtemps si un ami musicien ne m’avait pas expliqué deux ou trois choses sur la musique et ses instruments, et aidé à formaliser mes envies, mes objectifs et mes contraintes.

Bilan des courses, j’ai porté mon dévolu sur l’instrument le plus simple et le plus transportable qui existe : le piano !

Bien évidemment, je me suis immédiatement précipité au conservatoire le plus proche de chez moi…

Où tout ça me mènera ? Franchement ? Je m’en contrefiche !

Mais si j’arrive un jour à lire des partitions, à en jouer une poignée (pourquoi pas de quelques compositeurs de musique de film que j’adore), et à composer deux ou trois mélodies simplistes, je serais le roi du pétrole !

Du boulot, du boulot, du boulot, et beaucoup de plaisir aussi !



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

commodo ut adipiscing Phasellus pulvinar libero eleifend quis
%d blogueurs aiment cette page :