logo

Whiplash

 

Quand j’ai décidé de me mettre au piano il y a près d’un an, j’ai délibérément choisi de ne pas m’inscrire au conservatoire. Pourquoi ? Parce que ma seule ambition était de me faire plaisir, pas d’en faire mon métier, et encore moins de révolutionner quoi que ce soit.

Lorsque nous avons parlé de conservatoire avec l’ami musicien qui m’a aidé à choisir mon instrument, il n’a pas pu s’empêcher d’évoquer le film Whiplash.

Et maintenant que je l’ai vu, comment dire ? Je suis juste sous le choc !

Whiplash relate le destin d’un jeune batteur, Andrew, qui en rentrant dans la plus prestigieuse école de musique de New York, compte bien inscrire son nom dans la légende de la batterie. La mise à l’épreuve de son idéal sera incarnée par Fletcher, un professeur sadique d’une exigence inhumaine. Un monstre à la hauteur du sergent Highway du Maître de guerre !

En un peu moins de deux heures, le film vous passe à l’essoreuse émotionnelle ! J. K. Simmons crève l’écran où il avait jusqu’ici été fort mal exploité (J. Jonah Jameson, c’était lui !).

Que vous aimiez le jazz ou pas, regardez Whiplash et, sans vous en rendre compte, vous vous mettrez à battre la mesure.

 

« If you don’t have ability, you wind up playing in a rock band. »

– Buddy Rich

 

 

Whiplash-5547.cr2

 

whiplash-2



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

faaafad8dd431e49800bba44eed43286::::::::::::::::
%d blogueurs aiment cette page :