logo

Houdini & Doyle

Vu le succès remporté par les séries Sherlock et X-Files, des petits malins se sont certainement dits que pour toucher le jackpot, il suffisait de tout mélanger.

Houdini & Doyle, dont la première saison vient tout juste de se clore, nous balance donc à la veille du XXe siècle pour relater les enquêtes paranormales menées par Harry Houdini (Scully) et Sir Arthur Conan Doyle (Mulder). Respectivement artiste et écrivain, les deux hommes sont placés sous l’autorité de la première femme policier de Scotland Yard, une certaine Adelaide Stratton, qui compte bien profiter de cette affectation pour résoudre des affaires plutôt que servir le thé à ses supérieurs.

Bien que cette série n’arrive pas à la cheville de Sherlock (mais dépasse largement la nouvelle saison de X-Files), elle a des arguments pour vous distraire les soirs de vache maigre (entre deux épisodes de Game of Thones au hasard). Même si ITV n’a pas l’assise financière de HBO ou Netflix, le pilote sonne bien mieux que ce à quoi je m’attendais en termes de décor et de réalisation (oubliez le plan de la façade du Metropole Hotel).

En somme, une petite série distrayante, qui mélange les genres sans jamais les transcender… jusqu’ici tout du moins (je n’ai regardé que le pilote) !

J’oubliais presque, ne me reparlez pas Penny Dreadful, le pilote c’était déjà trop !

 



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

471e20d71a2c9b792f152b2b9e3e8efa&&&&
%d blogueurs aiment cette page :