logo

Counterpart

Il y a bien longtemps que je n’avais pas visionné de pilote de série avant le lancement officiel.

Fan d’espionnage, le pitch de Counterpart m’a immédiatement embarqué, et la présence de  J. K. Simmons (Whiplash) dans le rôle titre a fait le reste.

En un peu moins d’une heure, ce pilote nous dresse le portrait d’un homme rangé qui fait son travail sans rien demander, aussi étrange soit-il. C’est le jour où ce cinquantenaire décide finalement de réclamer une promotion, que tout part en sucette… Car son employeur assure la sécurité du passage menant à un monde parallèle où tout le monde a un double !

Counterpart est autant une série de science fiction (en mode light) que d’espionnage. C’est bien joué, bien filmé et sacrément prometteur. Sans espérer atteindre le génie de Rubicon en matière d’espionnage, il y a toutes les chances pour que l’essai soit allègrement transformé dans les épisodes suivants, à venir en janvier 2018.

 

 



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

odio quis, leo. tempus nec consequat. adipiscing quis facilisis
%d blogueurs aiment cette page :